Protégé :

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

One Piece chap 981 : Renfort de guerre/ Review Fr.

Lien: One Piece chap 981 : Renfort de guerre

Dans la cour du château de Kaido, Kid, Luffy, Zoro et Killer se font attaquer de partout. Bien évidemment, par les Pleasures et autres sous-fifres, mais aussi par un Numbers, Hatcha. Pendant que tout ce joyeux bordel prend place, le tobiroppo Who’s Who a réuni ses hommes. La traque des perturbateurs ne l’intéresse pas, la priorité pour lui c’est de retrouver Yamato. 

Hatcha, le premier Numbers qu’on nous introduit

À l’Est de l’ile, Kinemon, ses samouraïs et quelques mugiwaras traversent le quartier des plaisirs complètement vide, pour le malheur de Sanji. Il décide de séparer ses troupes pour ainsi attaquer Kaido de deux côtés. En attendant, Nami, Karotte et Shinobu se proposent d’aller secourir Momonosuke. Alors que tout le monde part de son côté, le groupe de Kinemon est surpris par une personne restée sur place. Enfin, surpris est un bien grand mot puisqu’ils ont, presque tous, le temps de se cacher dans l’eau… Seul Chopper et son tank n’ont pas réagi. Il se retrouve ainsi nez à nez avec son pire cauchemar : Big Mom. 

Pauvre Chopper…

Au même moment, à l’entrée de Wano, son équipage est obligé de repasser par la cascade pour pouvoir rejoindre leur capitaine sur Onigashima. Ils sont énervés de l’accueil que leur avait réservé King, étonnés de cette alliance avec Kaido, mais ne désirent qu’une chose… mettre la main sur Luffy pour se venger de l’affront. Manque de pot pour eux, ils ne sont pas près d’y arriver, car, cette fois-ci, c’est Marco le phénix qui les renvoie au point de départ. Il s’est, finalement décidé à venir, et il n’est pas seul, Nekomamushi et Izou sont là aussi. 

Entrée en scène de Marco le Phénix

Un excellent chapitre truffé d’action, d’humour, de révélation, bref un parfait développement de l’intrigue. Tout d’abord, on apprend que Apoo était un infiltré de Kaido dès le début de son alliance avec Kid, ensuite Killer nous explique comment fonctionne son pouvoir. Oda nous montre enfin un Numbers, le numéro 8, et il est gigantesque ! Kinemon décide de modifier ses plans initiaux en séparant ses troupes en trois groupes et, comme tout le monde le sait, un plan annoncé au lecteur, est un plan qui va échouer, et il n’aura pas fallu longtemps pour cela, avec un face à face inattendu entre Chopper et Big Mom. Et pour finir en beauté, l’apparition de Marco, Nekomamushi et Izou ! On savait tous que le second de Barbe Blanche ferait partie de l’attaque, mais il est surprenant de le voir aussi tôt. Peut-être est-ce juste pour dire au lecteur, ‘rassurez-vous, Marco est bien là’, mais qu’il ne passera à l’action qu’au moment de sauver les meubles. 

Bref, pas de pause la semaine prochaine. Un super chapitre… que demande le peuple ! Vive One Piece ! 

Mishima, Ma mort est mon chef-d’œuvre

Mishima est l’un des plus grands auteurs du XXe siècle. Un monument de la littérature et mon écrivain préféré. Le peu que je connaissais de sa vie, je l’avais appris dans ses écrits : Confession d’un masque [roman autobiographique] et Les amours interdites[une fiction dans laquelle Mishima semble avoir retranscrit un mode de vie qui était le sien]… Et aussi, je dois honteusement l’avouer, sur sa page Wikipédia. 

C’est ainsi que, alors que je flânais dans ma librairie fétiche à la recherche d’une lecture pour fêter le dé-confinement, je suis tombé sur le roman graphique de Weber et Li-An, Mishima—Ma mort est mon chef-d’œuvre.Une bande dessinée en noir et blanc retraçant la vie du célèbre homme de lettres. Je venais de trouver le Graal ! Il me le fallait ! Je l’ai donc tout de suite acheté. 

40 minutes m’ont suffi pour dévorer les 247 pages du livre. J’ai redécouvert l’artiste, j’ai redécouvert son œuvre. Humaniste comme je suis, je me suis étonné d’apprécier, encore et toujours, cette figure que je pensais patriotique, mais qui n’était qu’un fanatique nationaliste. Un passéiste idéalisant les temps du glorieux Empire nippon, vomissant sur la modernité de son pays et vouant une fascination malsaine à la mort. 

Le film annonciateur de la fin de Mishima

Malgré tout, mon cœur et mon âme n’ont pas su rejeter ces écrits… Ce personnage pathétique, car c’est ce qu’il était, à travers les multiples masques de sa vie a rendu ses livres plus précieux à mes yeux. 

Découvrir ces différentes facettes ne m’a pas fait épouser ses aspirations et convictions nationalistes. Elles me débectent ! Mais elles m’ont fait comprendre qu’en tout homme pouvaient coexister le sublime et le détestable. Mishima, c’est l’histoire d’une personne qui a passé sa vie à vivre des rôles. 

Mishima—Ma mort est mon chef-d’œuvre de Weber et Li-An, édition Vent d’Ouest. 

One Piece Tome 94 Edition Glénat

Confinement oblige, toutes les sorties manga ont été repoussées… oui toutes ! One Piece ne faisant pas exception ! Néanmoins, tout vient à point à qui sait attendre et le Saint Graal est enfin arrivé ! Le tome 94 est sorti et nous avons droit à une superbe jaquette* mettant en scène Luffy, le vieux Hyogoro, Chopper, O-Kiku, Raizo, Momonosuke, O-Tama et les deux Yonko que sont Kaido et Big Mom… ainsi qu’un étrange personnage vert, tenant un sabre et dont le visage est caché par son chapeau de paille. Mais qui peut-il bien être ? 

Avec le tome 93, on finissait sur une scène tragique. Celle de Yasui venant de se faire exécuter par Orochi après avoir réussi à sauver les plans de Kinemon. Un acte héroïque qui s’est déroulé sous les yeux de sa fille Toko, de Zoro et des Mugiwara. Mon petit doigt me dit qu’il risque d’y avoir de l’agitation dans la place. Pendant ce temps, de l’autre côté de l’ile, dans la prison d’Udon, Luffy et Hyogoro allaient reprendre le Sumo-Inferno de Queen au moment où une invitée surprise s’apprêtait à faire son entrée : Big Mom ! Ce tome 94 risque d’être bien mouvementé.  

One Piece Tome 94, aux éditions Glénat actuellement disponibles en librairie. 

(PS En ce dur moment de reprise, n’hésitez pas à acheter vos mangas dans les librairies spécialisées. C’est du gagnant-gagnant []. 

*Petit bonus pour ceux qui sont curieux et qui ne le savaient pas encore : Oda reproduit à chaque fois l’image de la jaquette sur la couverture du manga… en y ajoutant tout le temps des modifications. À vous de découvrir celles du Tome 94.

One Piece chap 980 : Une musique qui frappe fort ! Review Fr.

Lien: One Piece chap 980 : Une musique qui frappe fort !  

Et un Elephant Gun pour corriger tout ce beau monde !

Dans la cour du château de Kaido, Luffy est fou de rage ! « Comment ces soldats peuvent-ils jouer avec de la nourriture quand le peuple de Wano meurt de faim ! Qu’à cela ne tienne, il va le leur faire regretter  ! » Se faisant, il corrige les hommes qui l’avait irrité, créant un esclandre qui le fait repérer auprès de Queen et Apoo et qui fait dire à Kid que ce capitaine est inconscient. C’est à ce moment-là que Zoro décide de faire son entrée. 

Tel capitaine, tel bras droit!

Et quelle entrée !!! Découpage d’immeuble à la Roronoa ! Si notre bretteur est dans un premier temps énervé de l’attitude de Luffy, très rapidement il se range de son côté en entendant les raisons de cet incident !

De qui parle Queen ?

Queen profite de cette scène pour tenter de se débarrasser d’un des Tobiroppo en proposant le poste en question à celui qui capturerait les deux fauteurs de trouble. La fuite de nos héros est compromise, car, en plus des gifters, Apoo se lance, lui aussi, à leur trousse. Et le moins que l’on puisse dire est que son pouvoir est une énigme totale pour les deux mugiwaras qui se retrouvent à devoir encaisser des coups dont ils ignorent la provenance. 

Luffy et Zoro ne comprennent pas ces attaques !

C’est à ce moment que, surgissant de la foule, Kid s’élance fou de rage (lui qui critiquait Luffy et Zoro pour ce même comportement !) sur le traitre qui est à l’origine de tous les malheurs de son équipage. Et, d’une surpuissante attaque, la « Punk Gibson », il écrase Apoo surprit par cette apparition soudaine ! 

La vengeance de Kid !

Un chapitre plein d’entrain et de testostérone. Très agréable à lire ! Trop rapidement lu ! Tout se déroule en une seule scène, en un seul lieu : la cour du château de Kaido. Et les comportements des personnages sont on ne peut plus attendus… Mais cela marche ! Et, malgré des attitudes prévisibles, nous avons pu voir en action les pouvoirs de Apoo. Des pouvoirs terriblement efficaces. De plus, une intéressante information nous est divulguée : Queen souhaite se débarrasser d’un des Tobiroppo ! Pour quelle raison ? Se doute-t-il de la présence d’un traitre ? Nous le saurons dans les prochaines semaines à venir. 

Pas de chapitre One Piece la semaine prochaine. 

One Piece chap 980: Music that hits hard! Eng. review

Scantrad link: One Piece chap 980: Music that hits hard!

And an Elephant Gun to beat the crap out of everyone!

In the courtyard of Kaido Castle, Luffy is in a furious rage! « How can these soldiers play with food when the people of Wano are starving! He’s going to make them regret it!  »In doing so, he punishes the men who had irritated him, creating a ruckus that makes him spotted by Queen and Apoo and makes Kid say that this captain is unconscious. It is at this moment that Zoro decides to make his entrance. 

Like captain, like right-hand man!

And what an entrance !!! Roronoa style building cutting ! If our swordsman is at first annoyed by Luffy’s attitude, very quickly he takes his side when he hears the reasons of this incident !

Who’s Queen talking about?

Queen takes advantage of this scene to try to get rid of one of the Tobiroppos by offering the position in question to the one who would capture the two troublemakers. The escape of our heroes is compromised because, in addition to the gifters, Apoo also goes after them. And to say the least, his power is a total enigma to the two mugiwaras, who find themselves having to deal with blows they don’t know the origin of. 

Luffy and Zoro don’t understand these attacks!

It is at this moment that, emerging from the crowd, Kid rushes madly (he who criticized Luffy and Zoro for the same behavior!) on the traitor who is at the origin of all the misfortunes of his crew. And, with an overpowering attack, the « Punk Gibson », he crushes Apoo surprised by this sudden appearance ! 

Kid’s revenge!

A chapter full of energy and testosterone. Very pleasant to read! Too quickly read! We only have one scene, in one place: the courtyard of Kaido Castle. And the characters’ behaviors are eagerly awaited… But it works! And, despite the predictable attitudes, we were able to see Apoo’s powers in action. Terribly effective powers. In addition, an interesting information is revealed to us: Queen wants to get rid of one of the Tobiroppos! What’s the reason for that? Does he suspect a traitor? 

We’ll find out in the next few weeks. 

One Piece chap. 977: The banquet is not for now!!!/Eng. Review

Scantrad: One Piece chap. 977

For the Mugiwaras, Jinbe’s arrival should be celebrated.

The Mugiwaras are finally complete and to celebrate this they want to celebrate with a toast. On Law’s submarine, Kinemon explains to Sicilion and Hyogoro, respectively the head of the minks and samurai for this attack, the strategy. While listening to him, Denjiro thinks it is a maneuver to mislead the enemy and wants to hear the real one. But the leader of the Red Scabbards has no other! Luckily for him, Law had prepared one. One that takes into account the bold characters of Kid and Luffy… The former Kyoshiro knew that  Kinemon had a better strategy. 

Denjiro overestimates Kinemon

While everyone is discussing how to penetrate Onigashima, Denjiro remembers that the front gate of the island is an over-armed Kaido vanguard ! It was without counting on Zoro’s truffle dog smell, which, following the scent of alcohol, knew how to guide the Sunny to this outpost, which the Mugiwaras have reduced to nothing ! Taking advantage of this opening, the other hotheaded pirate Kid doubles Luffy and takes the lead, to the great displeasure of the Straw Hat. 

The poor vanguard had no chance…

On the enemy’s side, the party is in full swing. The booze is flowing. Kaido wants to see his son, he would like him to join the festivities. They announce the arrival of the six Tobi-Roppo requested by the Younko. He wishes to present them to Big Mom, the latter being absent for the moment, because she is currently changing kimono. 

So Kaido has a son?!!

An average chapter. Jinbe’s joyful return to the Straw Hat crew and their recklessness in the face of the danger ahead of them is, of course, typical of the gang, but a little out of step with the tone the story had taken. In spite of that, a few points are worth remembering. The first is the action plan put in place by Law, which seems to take into account the incapacity of the Mugiwaras to follow a proper plan, hoping that, for once, it will serve a purpose in the story and that the conclusion of this arc won’t be a sudden stroke of luck. 

The new « Monster Trio »?

The second point, which is certainly only a detail, but which could be important for the visibility of some characters in the future, is the arrival of Jinbe in the crew. The « Monster Trio » that Luffy-Zoro-Sanji formed may change a bit. Proof of this is the panel where Luffy, Zoro and Jinbe are joined together in an attack on the vanguard. By the way, note also that Jinbe appears just after Luffy. A clue to his ranking in the crew? We’ll know it soon enough with the development that will take place in the next chapters.

What do the Tobi-Roppos look like?

The third point is the future introduction of the six Tobi-Roppo to Big Mom. With this move, Kaido, despite the fact that he is his ally, seeks to show her his most powerful strike force. And last point, the announcement of a new arrival, that of a character that nobody was expecting: Kaido’s son! Who is he? Does he share his father’s character, or is he his total opposite? And above all, is he someone we already know, because many people in the One Piece community joked about Katakuri being the child of the two emperors: what if it was true?

A little special mention to Zoro who, unable to orientate himself properly, was able to guide his comrades towards alcohol! 

No chapter next week.

Scantrad: One Piece chap. 977 

*SPOILER FR* One Piece chap. 977

Les nouveaux spoils One Piece nous montre, pour la première image, un Kaido bourré demandant ce que peut bien faire son fils en ce moment, car il le veut à son banquet pour lui présenter une Big Mom qui est en train de se changer pour mettre un kimono. Pour la seconde image, on nous montre l’arrivée des « Flying Six ». Le chapitre 977 de One Piece sera disponibles dés le 10/04/2020 sur Scantrad

Image 1
Image 2

Info de dernière minute :

À la suite d’un cas de COVID19 à la Shueisha, le Jump 21 à paraître le 20 avril serait supprimé pour devenir un double Jump 21-22 le 27 avril (cela ne veut pas dire deux chapitres).C’est-à-dire que la semaine prochaine il n’y aura pas de chapitre One Piece

*SPOILER ENG* One Piece chap. 977

The new One Piece spoils show us, for the first picture, a drunk Kaido asking what his son is doing right now, because he wants him at his banquet to introduce him to Big Mom who is currently putting on a kimono. For the second one, the picture shows us the arrival of the « Flying Six ». Chapter 977 of One Piece will be available on Scantrad on 04/10/2020. 

Picture 1
Picture 2

Last minute news:

Due to a case of COVID19 at Shueisha, Jump 21 to be released on April 20th would be deleted to become a double Jump 21-22 on April 27th (that doesn’t mean two chapters). This means that next week there will be no One Piece chapter.

My Hero Academia ep 25 : Les débuts d’un numéro un/ Review Fr.

Endeavor face au puissant brainless

Face à un nomu plus fort et plus rapide que lui, Endeavor est mal barré. De plus, le monstre parle et semble penser par lui-même ! Alors, pendant que les deux adversaires s’en donnent à cœur joie, Hawk s’efforce d’amortir les dégâts humains et matériel avant de partir prêter main-forte au héros de flamme. Ne voulant pas d’interférence durant son combat, le brainless encapuchonné expulse de son corps des Whites nomus, afin de maintenir l’aide à l’écart. 

Hawk s’occupe des White Nomu

Malgré ses puissantes attaques, Endeavor est poussé dans ses retranchements, blessé. Tout porte à croire qu’il va perdre, ce qui provoque une panique chez les civiles et les journalistes témoins de l’affrontement. 

Endeavor en mauvaise posture

Alors que tout espoir semble disparaitre, le seul qui continue de lutter de toutes ses forces est Endeavor. Une obstination qui faisait de lui l’unique héros à avoir cherché à dépasser All Might. De son côté, Hawk aussi n’est pas près d’abandonner, mais, conscient qu’il n’a pas la force pour le vaincre, il décide d’aider celui qu’il a toujours admiré. 

Endeavor était le seul à chercher à surpasser All Might

Les attaques conventionnelles sont inefficaces, Endeavor se doit d’aller au-delà de ses limites, « Plus Ultra ». Il doit donner plus que ce qu’il a.  Emmenant le nomu à une bonne distance qui lui permettra de ne pas mettre en danger la population, il lance un « Prominence Burn » d’une incroyable puissance ! 

« Prominence Burn! »

Le monde entier retient son souffle ! Et c’est émergeant des flammes, le poing levé en l’air, reprenant la pose d’All Might que le nouveau numéro un annonce sa victoire et envoie dans le même temps un message : un symbole de la paix vient de faire ses débuts !

Endeavor prend la pose de la victoire

Le soulagement est général à UA, surtout pour Shôto. Après avoir été témoin de ce combat, Deku comprend que les héros ne s’arrêteront jamais de lutter contre le mal et qu’eux, étudiants de UA, se doivent d’être prêts à porter ce fardeau ! 

Midoriya fait connaissance en plein reve du premier receptacle du One for All

Tard dans la nuit, alors que tout le monde dort, Midoriya se réveille violemment après avoir fait un étrange rêve ou les précédents réceptacles décédés du One for All sont présent. Ils sont tous là à observer All for One semblant donner le puissant alter à son jeune frère puis ce dernier se tourne vers Deku en disant simplement « Alors c’est toi le neuvième ».  

Un superbe épisode qui conclut parfaitement cette quatrième saison. C’est devenu monnaie courante avec MHA. Hirokoshi parvient à chaque fois, et avec prouesse, à créer des instants de parfaite catharsis dans lesquels des personnages secondaires prennent momentanément la première place. Comme c’est le cas ici avec Endeavor. Depuis le début du manga, l’auteur nous le vend comme étant un père horrible, autoritaire, obsessionnel, ayant poussé sa femme dans la dépression. Mais comme le mangaka touche sa bille en ce qui concerne l’écriture d’une histoire, ce personnage, avec son nouveau statut, se doit de changer, d’évoluer. 

Endeavor est comme toute personne dans la vie réelle : bourré de défauts. Et comme dans la vie, il grandit au fur et à mesure de ses expériences, de ses erreurs, de ses réalisations et ses rencontres. C’est là le talent d’Hirokoshi de créer des personnages complexes et intéressants et surtout pas manichéens : un bon développement pour faire simple. Dans cet épisode, il est enfin à la place qu’il convoitait depuis si longtemps, celle du numéro 1. Mais succéder à All Might comme le nouveau symbole de la paix est loin d’être une sinécure. Lui qui durant toute sa vie, a été obsédé par cette place, réalise grâce à son fils Shoto et à All Might qu’il faisait fausse route. Engagé sur le chemin de la rédemption, il fait face à un nomu d’une puissance inégalée et dotée d’une personnalité qui le renvoie à ce qu’il était, à ce qu’il aurait pu devenir. S’il veut aller de l’avant, il doit affronter son passé. 

Grand final de cette dernière saison, une 5e à des à présent été annoncer et, aux vues de la scène post générique qu’on nous a montré, il y a fort à parier qu’on en apprendra plus sur le One for All, ainsi que sur les précédents réceptacles.