My Hero Academia ep 25 : Les débuts d’un numéro un/ Review Fr.

Endeavor face au puissant brainless

Face à un nomu plus fort et plus rapide que lui, Endeavor est mal barré. De plus, le monstre parle et semble penser par lui-même ! Alors, pendant que les deux adversaires s’en donnent à cœur joie, Hawk s’efforce d’amortir les dégâts humains et matériel avant de partir prêter main-forte au héros de flamme. Ne voulant pas d’interférence durant son combat, le brainless encapuchonné expulse de son corps des Whites nomus, afin de maintenir l’aide à l’écart. 

Hawk s’occupe des White Nomu

Malgré ses puissantes attaques, Endeavor est poussé dans ses retranchements, blessé. Tout porte à croire qu’il va perdre, ce qui provoque une panique chez les civiles et les journalistes témoins de l’affrontement. 

Endeavor en mauvaise posture

Alors que tout espoir semble disparaitre, le seul qui continue de lutter de toutes ses forces est Endeavor. Une obstination qui faisait de lui l’unique héros à avoir cherché à dépasser All Might. De son côté, Hawk aussi n’est pas près d’abandonner, mais, conscient qu’il n’a pas la force pour le vaincre, il décide d’aider celui qu’il a toujours admiré. 

Endeavor était le seul à chercher à surpasser All Might

Les attaques conventionnelles sont inefficaces, Endeavor se doit d’aller au-delà de ses limites, « Plus Ultra ». Il doit donner plus que ce qu’il a.  Emmenant le nomu à une bonne distance qui lui permettra de ne pas mettre en danger la population, il lance un « Prominence Burn » d’une incroyable puissance ! 

« Prominence Burn! »

Le monde entier retient son souffle ! Et c’est émergeant des flammes, le poing levé en l’air, reprenant la pose d’All Might que le nouveau numéro un annonce sa victoire et envoie dans le même temps un message : un symbole de la paix vient de faire ses débuts !

Endeavor prend la pose de la victoire

Le soulagement est général à UA, surtout pour Shôto. Après avoir été témoin de ce combat, Deku comprend que les héros ne s’arrêteront jamais de lutter contre le mal et qu’eux, étudiants de UA, se doivent d’être prêts à porter ce fardeau ! 

Midoriya fait connaissance en plein reve du premier receptacle du One for All

Tard dans la nuit, alors que tout le monde dort, Midoriya se réveille violemment après avoir fait un étrange rêve ou les précédents réceptacles décédés du One for All sont présent. Ils sont tous là à observer All for One semblant donner le puissant alter à son jeune frère puis ce dernier se tourne vers Deku en disant simplement « Alors c’est toi le neuvième ».  

Un superbe épisode qui conclut parfaitement cette quatrième saison. C’est devenu monnaie courante avec MHA. Hirokoshi parvient à chaque fois, et avec prouesse, à créer des instants de parfaite catharsis dans lesquels des personnages secondaires prennent momentanément la première place. Comme c’est le cas ici avec Endeavor. Depuis le début du manga, l’auteur nous le vend comme étant un père horrible, autoritaire, obsessionnel, ayant poussé sa femme dans la dépression. Mais comme le mangaka touche sa bille en ce qui concerne l’écriture d’une histoire, ce personnage, avec son nouveau statut, se doit de changer, d’évoluer. 

Endeavor est comme toute personne dans la vie réelle : bourré de défauts. Et comme dans la vie, il grandit au fur et à mesure de ses expériences, de ses erreurs, de ses réalisations et ses rencontres. C’est là le talent d’Hirokoshi de créer des personnages complexes et intéressants et surtout pas manichéens : un bon développement pour faire simple. Dans cet épisode, il est enfin à la place qu’il convoitait depuis si longtemps, celle du numéro 1. Mais succéder à All Might comme le nouveau symbole de la paix est loin d’être une sinécure. Lui qui durant toute sa vie, a été obsédé par cette place, réalise grâce à son fils Shoto et à All Might qu’il faisait fausse route. Engagé sur le chemin de la rédemption, il fait face à un nomu d’une puissance inégalée et dotée d’une personnalité qui le renvoie à ce qu’il était, à ce qu’il aurait pu devenir. S’il veut aller de l’avant, il doit affronter son passé. 

Grand final de cette dernière saison, une 5e à des à présent été annoncer et, aux vues de la scène post générique qu’on nous a montré, il y a fort à parier qu’on en apprendra plus sur le One for All, ainsi que sur les précédents réceptacles. 

My Hero Academia ep.25: His Start / Eng. Review

Endeavor versus the mighty brainless

Faced with a nomu stronger and faster than him, Endeavor is in trouble. What’s more, the monster speaks and seems to think for himself! So, while the two opponents are having a blast, Hawk tries to minimize human and material damage before giving the flame hero a helping hand. Wanting no interference during his fight, the hooded brainless expels Whites nomus from his body to keep help away. 

Hawk handles the White Nomu

Despite his powerful attacks, Endeavor is pushed into his entrenchments, wounded. All signs suggest that he is going to lose, causing panic among civilians and journalists who are witnessing the confrontation. 

Endeavor in a bad position

While all hope seems to be gone, the only one who continues to fight with all his might is Endeavor. A stubbornness that made him the only hero to have sought to surpass All Might. Hawk, too, is not about to give up, but, aware that he doesn’t have the strength to defeat the enemy, he has decided to help the man he has always admired. 

Endeavor was the only one looking to surpass All Might…

Conventional attacks are ineffective, Endeavor must go beyond its limits, « Plus Ultra ». He must give more than he has.  Taking the nomu to a distance that will allow him not to endanger the population, he launches a « Prominence Burn » of incredible power! 

« Prominence Burn! »

The whole world is holding its breath! And it is emerging from the flames, fist raised in the air, adopting the pose of All Might that the new number one announces his victory and at the same time sends a message: a new symbol of peace has just made its debut!

Endeavor in the victory pose

The relief is general in UA, especially for Shôto. After witnessing this fight, Deku understands that heroes will never stop fighting evil and that they, students of UA, must be ready to carry this burden! 

Midoriya meets in the middle of a dream the first receptacle of One for All

Late at night, while everyone is asleep, Midoriya wakes up violently after having a strange dream where the previous deceased vessels of One for All are present. They are all there watching All for One seeming to give the powerful Qirk to his younger brother. Then the latter turns to Deku simply saying « So you’re the ninth ».  

A superb episode which concludes perfectly this fourth season.  Hirokoshi manages each time, and with prowess, to create moments of perfect catharsis in which secondary characters momentarily take the first place. As is the case here with Endeavor. Since the beginning of the manga, the author shows us how horrible of a father, Shoto’s dad is. He is authoritarian, obsessive, and he even pushed his wife into depression. When it comes to writing a story, the mangaka is second to none this character.

Endeavor is like any person in real life: full of flaws. And as in life, he grows through his experiences, his mistakes, his achievements and his encounters. This is Hirokoshi’s talent to create complex and interesting characters and especially not Manichean: a good development to keep it simple. In this episode, he is finally in that spot his had been dreaming of for so long, that of number 1. But succeeding All Might as the new symbol of peace is far from being a sinecure. He, who has been obsessed with this ranking all his life, realized thanks to his son Shoto and All Might that he was on the wrong path, and that he had to change, to evolve.

On the road to redemption, he faces a nomu of unparalleled power and with a personality that sends him back to what he was, to what he could have become. If he wants to move forward, he must face his past. 

Grand finale of this last season, a 5th to be announced now and, given the post-generic scene we were shown, it’s a good bet that we’ll learn more about One for All, as well as the previous shows.

My hero Academia ep. 18 : la fête de U-A/ Review Fr.

C’est bientôt la saison des festivals d’écoles et U-A n’y échappe pas. Chaque classe doit préparer quelque chose et la seconde 1-A n’arrive pas à se mettre d’accord sur ce qu’ils doivent faire. Aizawa leur laisse 24 h pour se décider autrement il leur imposera un cours en public. 

S’ils ne trouvent pas d’idée, ce sera un cours en public

Le soir, réunis dans le salon commun de l’internat, les élèves ne savent pas trop quoi faire mis à part de donner le sourire à tout le monde. La bonne idée va venir de Todoroki : pourquoi ne pas jouer de la musique et danser ? D’ailleurs, Kyoka a tous les instruments pour créer un groupe et Mina pourra enseigner des pas de danse ! Voilà ce que la seconde 1-A va présenter. 

Quel genre de rattrapage ont-ils eu pour que Todoroki ait cette idée ?

De son côté, Eri va mieux. Sa corne a bien rétréci, le risque qu’elle perde à nouveau le contrôle de son pouvoir à diminuer drastiquement. Mirio et Izuku lui rendent visite à sa demande. Elle souhaitait s’excuser de la souffrance qu’elle croit avoir imposée à ses sauveurs. Nos deux héros lui expliquent qu’ils sont heureux qu’elle soit saine et sauve, que personne n’est triste et qu’ils se sont tous battus pour la voir sourire. 

Eri n’a pas à s’excuser, surtout pas à « Lemillion »

Mais sourire, elle ne sait pas ce que c’est. Deku réalise que l’emprise qu’Overhaul avait sur elle n’a pas complètement disparu. Il a alors l’idée de l’invitée au festival organiser par son école. L’évènement festif parviendra peut-être à provoquer quelque chose chez elle. 

Eri pourra gouter aux pommes d’Amour durant le festival d’U-A

Pendant ce temps, en ville, la police est à la poursuite d’un duo de braqueur, Gentle et La Brava, qui n’ont que faire de l’argent. Ils se filment lors de leurs méfaits pour ensuite partager cela sur internet et ainsi gagner en popularité. Et quelque chose me dit que leur prochaine action visera la fête de U-A. 

Que veulent véritablement Gentle et La Brava ?

Un épisode intéressant, car c’est le début d’un mini arc de fin de saison. Il nous présente les protagonistes ainsi que les tenants et les aboutissants de l’arc. On a donc le héros, Deku (OK je sais c’est tout le temps le cas, mais ce que je veux dire par là c’est qu’on ne risque pas de voir l’action se focaliser sur d’autres élèves). On a un objectif A, celui de mettre au point un numéro pour le festival de l’école, qui est en sorte le cadre dans lequel vont se dérouler les évènements, et un objectif B, le principal, qui est la mission à accomplir du héros, celle de faire sourire Eri. Et enfin on nous présente aussi ceux qui vont être les éléments perturbateurs, qui seront l’épreuve que devra surmonter le héros pour réussir sa quête, et qui sont le duo Gentle et La Brava. Tous les ingrédients sont là, il ne nous reste plus qu’à voir ce que cela va donner. 

My Hero Academia, en simulcast sur A.D.N. 

My Hero Academia ep. 18: School Festival / Eng. Review

It’s almost school festival season and U-A is no exception. Every class has to prepare something and the class 1-A can’t agree on what they should do. Aizawa gives them 24 hours to decide otherwise he will impose a public class.

If they don’t come up with an idea, it’ll be a public lesson…

In the evening, gathered in the common room of the residential school, the students don’t know what to do apart from making everyone smile. The big idea came out of Todoroki: why don’t they just play music and perform dances? By the way, Kyoka has all the instruments to create a band and Mina will be able to teach dance steps! That’s what the class 1-A is going to do.

What kind of catch-up course did they have to do to get Todoroki to come up with this idea?

As for Eri, she’s doing better. Her horn has shrunk, the risk of her losing control of her power again has decreased drastically. Mirio and Izuku visit her at her request. She wanted to apologize for the suffering she believes she has imposed on her saviours. Our two heroes explain to her that they are happy that she is safe, that no one is sad and that they all fought to see her smile.

Eri doesn’t have to apologize, especially not to « Lemillion. »

Smile, though, she doesn’t know what it is. Deku realizes that the hold Overhaul had on her hasn’t completely disappeared. He then has the idea of inviting her to the festival organized by his school. Perhaps the festive event will succeed in provoking something in her.

Eri will be able to taste the « candy apples » during the U-A festival.

Meanwhile, in the city, police are in pursuit of a robbery duo, Gentle and La Brava, who don’t care about money. They film each other during their crimes and then share it on the internet to gain popularity. Now something here suggests that their next move will be U-A’s party.

What do Gentle and La Brava really want?

An interesting episode, because it’s the beginning of a mini arc for the season’s end. It introduces us to the protagonists and the ins and outs of the arc. So we have the hero, Deku (OK I know it’s always the case, but what I mean is that we don’t risk seeing the action focus on other students). We have the A goal, which is to create a performance for the school festival, which is the framework in which the events will take place, and the B goal, the main one, which is the hero’s mission, which is to make Eri smile. And finally, we also meet those who are going to be the disruptive elements, who will be the test the hero will have to overcome to succeed in his quest, and who are the duo Gentle and La Brava. All the ingredients are there, we just have to wait and see what happens. 

My Hero Academia ep. 17 : Un cours réconfortant ! / Review Fr.

La classe primaire pense avoir des alters plus puissants que ceux des héros et surtout, de mieux les contrôler. Face à eux, Shoto, Bakugo, Yoarashi et Utsushimi vont se servir de leurs pouvoirs pour les « apprivoiser » sans pour autant les « traumatiser ». En créant un environnement plaisant et récréatif, les apprentis héros parviennent à toucher le cœur des enfants. 

Ils ont réussi à toucher leurs cœurs

Une démonstration qui permet à Endeavor de prendre conscience du chemin qu’il doit emprunter pour que son fils soit fier de lui en tant que superhéros, mais aussi et surtout en tant que père.

Endeavor a compris ce qui lui manquait

De retour au lycée, les funérailles de Night Eyes passèrent, tout comme l’été. Le temps reprit son cours et tout redevint comme avant pour les élèves de la seconde A.  Enfin, sauf pour Midoriya : Yuga agit très bizarrement avec lui ! Un comportement proche du stalking qui a commencé à inquiéter Deku. 

Yuga observe Izuku durant son sommeil

Finalement, il n’y avait rien de bien méchant. Bien que fait d’une étrange manière, Aoyama souhaitait simplement sympathiser et se rapprocher de Izuku. Et la raison était qu’à l’instar de l’héritier du One For All, son corps avait du mal à s’adapter à son alter. Un petit quiproquo qui a permis à Midoriya de se faire un nouvel ami. 

Yuga a un corps qui ne supporte pas, lui aussi, son alter

Un épisode qui ne nous raconte pas grand-chose, à l’exception de la mise en avant de l’aspect psychologique et sociale du métier de superhéros. Les héros ne sont pas seulement des personnes fortes et puissantes qui ne sont là que pour combattre et protéger les gens, ils ont aussi le devoir d’être humbles, bienveillant et à leurs écoutes. Ils doivent pouvoir toucher leurs cœurs. Cette leçon donnée par Shoto, Bakugo, Yoarashi et Utsushimi aux enfants était finalement le conseil que Endeavor était venu chercher auprès d’All Might. C’est peut-être ce qui lui manque pour devenir le véritable nouveau numéro 1. 

My Hero Academia ep. 17: Relief for License Trainees / Eng. Review

The children of the primary class think they have more powerful Qirks than the heroes and, above all, that they can control them a lot better. Facing them, Shoto, Bakugo, Yoarashi and Utsushimi will use their powers to « tame » them without « traumatizing » them. By creating a pleasant and recreational environment, the Hero apprentices succeed in reaching the hearts of the children.

They managed to reach their hearts

A demonstration that makes Endeavor realize the path he must take to make his son proud of him as a superhero, but also and especially as a father.

Endeavor realized what he was missing…

Back in high school, the funeral of Night Eyes passed, as did the summer. Time resumed and everything went back to normal for the students of class 1 A. Well except for Midoriya because Yuga behaves in a very weird way with him! A behavior close to stalking which started to worry Deku.

Yuga is watching Izuku while he sleeps…

In the end, there was nothing to worry about. Although he did it in a strange way, Aoyama simply wanted to sympathize and get closer to Izuku. And the reason was that like the One For All heir, his body was having trouble adapting to his Qirk. A little misunderstanding that allowed Midoriya to make a new friend.

Yuga has a body that can’t stand his Qirk, like Izuku

An episode that doesn’t tell us much, apart from highlighting the psychological and social aspects of the superhero profession. Heroes are not only strong and powerful people who are only there to fight and protect people, they also have a duty to be humble, benevolent and to listen to them. They must be able to touch their hearts. This lesson given by Shoto, Bakugo, Yoarashi and Utsushimi to the children was ultimately the advice Endeavor came to seek from All Might. Maybe that’s what he needs to become the real new number one. 

My Hero Academia ep. 16 : Gagner le coeur des enfants / Review Fr.

Les quatre élèves vont avoir droit à un cours spécial

Les rattrapages reprennent et la présence de Endeavor et surtout celle de All Might fait beaucoup de bruit auprès des élèves. Shoto, Bakugo, Yoarashi et Utsushimi s’apprêtent à recevoir le cours du jour, mais Gang Orca les sépare du groupe : ce qu’il leur a manqué lors des épreuves, ce n’est pas la force, c’est du cœur. 

Ils doivent toucher le coeur d’une classe turbulente

Leur mission est simple. Elle est de garder une classe turbulente de primaire et d’arriver à les toucher, à créer un lien avec eux. Ce qui semblait facile au début devient très vite compliqué. Les enfants sont loin d’être des anges. L’intimidation, la force, la sympathie, rien n’y fait, ça ne marche pas. 

Pendant ce temps, Endeavor demande conseil à All Might

Entre temps, All Might et Endeavor ont une discussion. Malgré ses efforts et son record d’affaires résolu, le nouveau numéro un n’arrive pas à endiguer la recrudescence des crimes. Il demande donc à son rival comment devenir le symbole de la paix. Toshinori comprend sa frustration, mais il lui explique qu’il n’a pas à suivre le même chemin que lui, qu’il doit chercher sa propre voie. 

Shoto, comme les trois autres élèves, a, pour l’instant échoué

Les apprentis finissent par se dire que, en tant que futurs héros, ils n’ont qu’à utiliser leurs alter. Un choix qui n’est pas le meilleur, selon les dires de la maitresse d’école, car ses élèves croient dur comme fer qu’ils sont bien plus forts que des héros. Comment la séance va-t-elle se terminer, car partit comme cela, il y a peu de chance qu’elle s’achève bien !

Cette classe de primaire se croit supérieure aux héros !

Un épisode moyen, sans grand intérêt. Ce nouvel arc, si on peut l’appeler ainsi, n’est pas très enthousiasmant. Néanmoins il est essentiel pour l’évolution des personnages, car entre le démarrage d’une histoire et sa fin, il faut que les protagonistes aient évolué vers le mieux et que les défauts criants du début aient été gommés vers a fin grâce aux épreuves qu’ils ont traversées. C’est le parcours initiatique du héros. Donc, effectivement, ces rattrapages ne sont pas terribles à regarder, mais ils sont indispensables pour le futur de Shoto et Bakugo qui sont, après Deku, les personnages principaux. 

My Hero Academia, un anime en simulcast sur A.D.N.

My Hero Academia ep.16: Win Those Kids’ Hearts / Eng. Review

The four students will be given a special class

The catch-up course is about to start and the presence of Endeavor and especially All Might makes a lot of noise among the students. Shoto, Bakugo, Yoarashi and Utsushimi are getting ready for class, but Gang Orca separates them from the group: what they lacked during the tests is not strength, but heart.

They must touch the heart of a turbulent class…

Their mission is simple. To babysit a turbulent primary school class and to reach out to them, to connect with them. What seemed easy at first becomes complicated very quickly. The children are far from being angels. Bullying, force, sympathy, nothing helps, nothing works.

Meanwhile, Endeavor is seeking advice from All Might…

Meanwhile, All Might and Endeavor are having a discussion. Despite his efforts and his record of solved cases, the new number one is unable to stop the rise in crime. So he asks his rival how he can become a symbol of peace. Toshinori understands his frustration, but he explains that he does not have to follow the same path as him, that he has to find his own.

Shoto, like the other three students, has, for the moment, failed

The high school students end up thinking that, as future heroes, all they have to do is use their alter. Not the best choice, according to the schoolmistress, because her kids think that they are much stronger than heroes. How is the course going to end, because if it starts like that, there’s little chance it will end well!

This primary class thinks they’re better than the heroes!

An average episode, not very interesting. This new arc, if we can call it that, is not very exciting. Nevertheless it is essential for the evolution of the characters, because between the beginning of a story and its end, it is necessary that the protagonists have evolved towards the best and that the obvious flaws of the beginning have been erased towards the end thanks to the trials they have gone through. This is the hero’s initiatory journey. So, indeed, this catch-up course is not as enjoyable to watch as the yakuza arc that just end, but it is essential for the future of Shoto and Bakugo who are, after Deku, the main characters. 

My Hero Academia ep. 15 : Un feu qui couve !/ Review FR.

Le clan des Huit Préceptes vaincus, tout n’est pas pour autant fini pour les héros, car la Ligue des Vilains est toujours là menaçante. D’ailleurs, l’un de ses membres, Black Mist, s’est fait repérer dans une forêt. Gran Torino accompagne alors les policiers pour l’appréhender. Manque de pot pour eux, il n’était pas seul. Apparemment, Shimura n’était pas l’unique chouchou de All for One. Et cette surprise a l’apparence d’un monstre invincible : Gigantomachia ! 

Gigantomachia fait son apparition

Finalement, eux qui étaient venus espérant affaiblir la Ligue en capturant l’un de ses membres, font face à un problème qui risque de la renforcer. Certes Black Mist a été appréhendé, mais Gran Torino ne peut s’empêcher de penser que l’élément le plus dangereux des vilains leur a échappé… si l’on peut dire.

Obliger de fuire face à Gigantomachia

De leurs côtés, les élèves de U.A qui avaient participé à l’opération anti-yakuzas ont reçu l’autorisation de rentrer. Deku, hanté par le fait que Mirio n’ait plus d’alter, lui propose de lui donner All for One. Mais ce dernier refuse. N’est-ce pas Night Eye qui lui a dit qu’il deviendrait le plus grand des héros ? Pas d’inquiétude à avoir dans ce cas. 

Mirio ne veut pas du One for All

Ce n’est que tard dans la nuit que Midoriya, Kirishima, Ochaco et Tsuyu rejoignent enfin l’internat. Le retour à la réalité après tout ce qu’ils ont vécu n’est pas facile, mais l’accueil bienveillant de leurs camarades les aide. Uraraka est marquée par cette expérience. Son envie de sauver des vies s’en trouve exacerbée. Quant à Eijiro, il lui faudra un peu de temps pour s’en remettre. 

Un accueil bienveillant

De toute la classe présente, seuls deux élèves sont ailleurs et préfèrent aller se coucher plus tôt que les autres. Ce sont Shooto et Bakugo. La raison est simple, ils ont leur examen de rattrapage pour l’obtention du permis provisoire de héros le lendemain. 

Endeavor aimerait parler en tête à tête avec All Might

À cause de la nature de son pouvoir et parce qu’elle n’arrive pas encore à le maitriser, AIzawa va devoir passer beaucoup de temps avec Eri. Ce qui veut dire que l’encadrement des deux élèves en rattrapage a été délégué à Pesent Mic et All Might. Sur le lieu de l’examen, All Might est alpagué par Endeavor pendant que Shoto et Bakugo retrouvent de vielles connaissances : Inasa Yoarashi, Kemi Utsushimi et Seiji Shishikura de Shiketsu ! Comment ces épreuves vont-elles se dérouler ? 

D’ancients visages refond leurs apparition

Un épisode intéressant, mais cela s’arrête là. Intéressant parce qu’on nous introduit un personnage des vilains qui va avoir son importance dans les aventures future de la Ligue : Gigantomachia. Mais passé ces événements, ce qu’on nous raconte est sans utilité. On est en pleine transition entre deux arcs, donc je ne m’attendais pas non plus à grand-chose. Vivement le prochain épisode pour faire avancer l’histoire. 

My Hero Academia un anime en simulcast sur A.D.N. 

My Hero Academia ep. 15: Smoldering Flames / Eng. Review

With the clan of the Eight Precepts defeated, the heroes are not done yet, as the League of Villains is still there as a threat. In fact, one of its members, Black Mist, has been spotted in a forest.  Gran Torino accompanies the police to apprehend him. Bad luck for them, he wasn’t alone. Apparently, Shimura wasn’t the only favourite of All for One.  And this surprise has the appearance of an invincible monster: Gigantomachia!  

Gigantomachia appears

In the end, they came hoping to weaken the League by capturing one of its members, and now they face a problem that could strengthen it. Although Black Mist has been apprehended, Gran Torino can’t help but think that the most dangerous element of the villains has escaped.

Forced to retreat in front of Gigantomachia

Meanwhile, the U.A. students who had participated in the anti-yakuza operation were authorized to leave. Deku, haunted by the fact that Mirio no longer has his Qirk, offers to give him the All for One. But he refuses. Didn’t Night Eye told him that he would become the Greatest Hero? In this case, no need to worry at all.

Mirio doesn’t want the One for All

It was not until late at night that Midoriya, Kirishima, Ochaco and Tsuyu finally returned to the dormitory. Returning to reality after what they’ve been through is not easy, but the friendly welcome of their classmates helped them. Uraraka is marked by this experience. His desire to save lives is strengthened by it. As for Eijiro, it will take him some time to get over it.

A kind welcome

Out of the whole class present, only two students seemed elsewhere and preferred to go to bed earlier than the others. It was Shooto and Bakugo. The reason is simple, they have their retake exam for the temporary hero permit the next day.

Endeavor would like to speak face-to-face with All Might…

Due to the nature of her power and because she hasn’t yet mastered it, Aizawa is going to spend a lot of time with Eri. This means that the supervision of the two students has been shifted to Pesent Mic and All Might. On the exam site, All Might is alpacated by Endeavor while Shoto and Bakugo meet old friends: Inasa Yoarashi, Kemi Utsushimi and Seiji Shishikura from Shiketsu! How will these tests end ? 

Old faces are reappearing

An interesting episode, but that’ s it. Interesting because we are introduced to a villain character who will have his importance in the future adventures of the League: Gigantomachia.  We’re in the middle of a transition between two arcs, so I wasn’t expecting much. I can’t wait for the next episode to move the story forward.