One Piece chap 982 : Rencontre d’insolents/ Review Fr

One Piece chap 982 : lien fr

Dans le palais d’Onigashima, Kaido et Orochi font la fête et boivent en compagnie de la Tobiroppo Black Maria quand Kanjuro fait son apparition avec un Momonosuke en sang. Ce dernier leur apprend que leur plan a échoué, néanmoins les espions du shogun ne sont au courant que de l’arrivée de Kid et de Luffy. Cette nouvelle effraie au plus haut point l’usurpateur qui décide de mettre fin une bonne fois pour toutes à ce cauchemar en exécutant publiquement le fils d’Oden. 

Orochi décide d’exécuter Momonosuke

Au même moment, Nekomamushi prévient les Fourreaux Rouges qui sont avec Law, de sa présence sur Wano. Du côté de l’armée du Sud, le Tobiroppo Sasaki se fait enchainer facilement par Denjiro, car il croyait, à tort, qu’il avait à faire à Kyoshiro le chien de garde du shogun.  

Sasaki s’est fait avoir par Denjiro !

Pendant ce temps-là, au quartier des plaisirs, Big Mom poursuit Chopper et Usopp, car elle veut à tout prix mettre la main sur leur capitaine. Profitant de cela, Kinemon et ses samouraïs continuent sur leur lancée alors que Nami et son groupe se font repérer par Prometheus, le soleil de la Younko. 

Prometheus alerte Big Mom

À l’intérieur du château, les deux Tobiroppos Ulti et Page One sont, eux aussi, à la recherche de Yamato, le fils de Kaido. Et le travail semble compliqué pour l’utilisateur du fruit du Spinosaure, car sa partenaire ne peut s’empêcher de faire des caprices. Et c’est durant cet imbroglio que les deux comparses finissent par se retrouver face à Luffy. 

La confrontation des fortes têtes

Un plaisant chapitre dans la continuation du 981 avec, néanmoins, un peu plus de développement d’intrigue. On nous y révèle que Momonosuke a tenté de s’échapper à Kanjuro, mais que ce dernier ne l’a pas laissé faire et qu’il l’a pratiquement tué en le rouant de coups. Orochi, terrifié à l’idée de perdre son pouvoir en apprenant l’échec de son opération, décide d’exécuter le fils d’Oden. Quelle va être la réaction des Fourreaux Rouges ? Et celle de Luffy ? Dans le quartier des plaisirs, rien ne va plus ! Si Big Mom pourchasse Usopp et Chopper, il est bon de noter qu’elle ne semble pas leur en vouloir, à eux, mais exclusivement à Luffy. Une manière détournée d’Oda de nous dire que la Younko se rappelle la gentillesse du renne des Mugiwaras ? De son côté Nami s’est fait repérer par Prometheus qui s’empresse de prévenir Mama. Cette dernière va-t-elle arrêter de poursuivre les deux malchanceux et se tourner vers la navigatrice ? Petite déception du côté de Sasaki qui s’est fait enchainer assez facilement par Denjiro. Puis on arrive au climax de ce chapitre, la confrontation des deux effrontés : Luffy et Ulti. La Tobiroppo forme un duo plaisant avec Page One et semble n’en faire qu’à sa tête. Face à une autre forte tête, le résultat ne peut être qu’explosif. Vivement le 983 qui paraitra la semaine prochaine, car G-Oda ne fait pas de pause. 

One Piece chap 982: Scoundrel meets scoundrel / Eng. Review

One Piece 982 : link

In Onigashima Palace, Kaido and Orochi party and drink with Tobiroppo Black Maria when Kanjuro appears with a bloody Momonosuke. The traitor tells them that their plan has failed, however the shogun’s spies only know about Kid and Luffy’s arrival. This news frightens to the utmost the usurper who decides to put an end to this nightmare once and for all by publicly executing Oden’s son. 

Orochi Decides to Execute Momonosuke

At the same time, Nekomamushi warns the Red Scabbards, who are with Law, of his presence on Wano. On the side of the Southern Army, Tobiroppo Sasaki is easily chained by Denjiro, because he believed, wrongly, that he had to deal with Kyoshiro the shogun’s guard dog.  

Sasaki was tricked by Denjiro!

Meanwhile, in the Pleasure Quarter, Big Mom pursues Chopper and Usopp, because she wants to get her hands on their captain at all costs. Taking advantage of this, Kinemon and his samurai continue on their way while Nami and his group are spotted by Prometheus

Prometheus alert Big Mom

Inside the castle, the two Tobiroppos Ulti and Page One are also looking for Yamato, Kaido’s son. And the work seems complicated for the user of the spinosaurus fruit, because his partner can’t help but have tantrums. And it is during this imbroglio that the two companions end up facing Luffy. 

Confrontation of the strong heads

A pleasant chapter in the continuation of 981 with, nevertheless, a little more plot development. It reveals that Momonosuke tried to escape from Kanjuro, but Kanjuro didn’t let him do it and almost killed him by beating him. Orochi, terrified at the idea of losing his power by learning the failure of his operation, decides to execute Oden’s son. What will be the reaction of the Red Scabbards? And Luffy’s? In the pleasure district, nothing goes right anymore! If Big Mom goes after Usopp and Chopper, it’s worth noting that she doesn’t seem to blame them, only Luffy. A clever way for Oda to tell us that the Younko remembers the kindness of the Mugiwaras’ reindeer? On his side, Nami has been spotted by Prometheus who hastens to warn Mama. Will the latter stop chasing the two unlucky ones and turn to the navigator? Small disappointment on the side of Sasaki who was chained up quite easily by Denjiro. Then we get to the climax of this chapter, the confrontation of the two cheeky ones: Luffy and Ulti. The Tobiroppo forms a pleasant duet with Page One and seems to do as it pleases. Faced with another strong head, the result can only be explosive. Can’t wait for the 983 that will be released next week, because G-Oda is not taking a break. 

One Piece chap 981 : Renfort de guerre/ Review Fr.

Lien: One Piece chap 981 : Renfort de guerre

Dans la cour du château de Kaido, Kid, Luffy, Zoro et Killer se font attaquer de partout. Bien évidemment, par les Pleasures et autres sous-fifres, mais aussi par un Numbers, Hatcha. Pendant que tout ce joyeux bordel prend place, le tobiroppo Who’s Who a réuni ses hommes. La traque des perturbateurs ne l’intéresse pas, la priorité pour lui c’est de retrouver Yamato. 

Hatcha, le premier Numbers qu’on nous introduit

À l’Est de l’ile, Kinemon, ses samouraïs et quelques mugiwaras traversent le quartier des plaisirs complètement vide, pour le malheur de Sanji. Il décide de séparer ses troupes pour ainsi attaquer Kaido de deux côtés. En attendant, Nami, Karotte et Shinobu se proposent d’aller secourir Momonosuke. Alors que tout le monde part de son côté, le groupe de Kinemon est surpris par une personne restée sur place. Enfin, surpris est un bien grand mot puisqu’ils ont, presque tous, le temps de se cacher dans l’eau… Seul Chopper et son tank n’ont pas réagi. Il se retrouve ainsi nez à nez avec son pire cauchemar : Big Mom. 

Pauvre Chopper…

Au même moment, à l’entrée de Wano, son équipage est obligé de repasser par la cascade pour pouvoir rejoindre leur capitaine sur Onigashima. Ils sont énervés de l’accueil que leur avait réservé King, étonnés de cette alliance avec Kaido, mais ne désirent qu’une chose… mettre la main sur Luffy pour se venger de l’affront. Manque de pot pour eux, ils ne sont pas près d’y arriver, car, cette fois-ci, c’est Marco le phénix qui les renvoie au point de départ. Il s’est, finalement décidé à venir, et il n’est pas seul, Nekomamushi et Izou sont là aussi. 

Entrée en scène de Marco le Phénix

Un excellent chapitre truffé d’action, d’humour, de révélation, bref un parfait développement de l’intrigue. Tout d’abord, on apprend que Apoo était un infiltré de Kaido dès le début de son alliance avec Kid, ensuite Killer nous explique comment fonctionne son pouvoir. Oda nous montre enfin un Numbers, le numéro 8, et il est gigantesque ! Kinemon décide de modifier ses plans initiaux en séparant ses troupes en trois groupes et, comme tout le monde le sait, un plan annoncé au lecteur, est un plan qui va échouer, et il n’aura pas fallu longtemps pour cela, avec un face à face inattendu entre Chopper et Big Mom. Et pour finir en beauté, l’apparition de Marco, Nekomamushi et Izou ! On savait tous que le second de Barbe Blanche ferait partie de l’attaque, mais il est surprenant de le voir aussi tôt. Peut-être est-ce juste pour dire au lecteur, ‘rassurez-vous, Marco est bien là’, mais qu’il ne passera à l’action qu’au moment de sauver les meubles. 

Bref, pas de pause la semaine prochaine. Un super chapitre… que demande le peuple ! Vive One Piece ! 

One Piece chap 981: War Reinforcement/ Eng. Review

French link to scan: One Piece chap 981: War Reinforcement

In the courtyard of Kaido Castle, Kid, Luffy, Zoro and Killer are attacked from everywhere. Of course, by the Pleasures and other minions, but also by a Numbers, Hatcha. While all this merry mess is taking place, the Who’s Who tobiroppo has gathered his men. He’s not interested in tracking down troublemakers, his priority is to find Yamato. 

Hatcha, the first Numbers being introduced to us

In the east of the island, Kinemon, his samurai and a few mugiwaras cross the completely empty pleasure district, for the misfortune of Sanji. He decides to separate his troops to attack Kaido from two sides. In the meantime, Nami, Karotte and Shinobu propose to go and rescue Momonosuke. While everyone leaves on his side, Kinemon’s group is surprised by one person who stayed behind. Well, surprised is a big word since almost all of them have time to hide in the water… Only Chopper and his tank didn’t react. He thus finds himself face to face with his worst nightmare: Big Mom. 

Poor Chopper…

At the same time, at the entrance to Wano, her crew was forced to go back through the waterfall to join their captain on Onigashima. They are annoyed by the welcome King had reserved for them, astonished by this alliance with Kaido, but they only want one thing… to get their hands on Luffy to take revenge for the affront. Unfortunately for them, they’re not about to make it, because this time it’s Marco the Phoenix who sends them back to square one. He has finally decided to come, and he’s not alone, Nekomamushi and Izou are there too. 

Enter Marco the Phoenix

An excellent chapter full of action, humour, revelation, in short a perfect development of the plot. First of all, we learn that Apoo was an infiltrator of Kaido from the beginning of his alliance with Kid, then Killer explains how his power works. Oda finally shows us a Numbers, the number 8, and he’ s gigantic! Kinemon decides to modify his initial plans by splitting his troops into three groups and, as everyone knows, a plan announced to the reader is a plan that will fail, and it didn’t take long for that, with an unexpected face to face between Chopper and Big Mom. And to finish in beauty, the appearance of Marco, Nekomamushi and Izou! We all knew that Whitebeard’s second-in-command would be part of the attack, but it was surprising to see him so early on. Maybe it’s just to say to the reader, ‘Don’t worry, Marco is here’, but he will only take action when it’s time to save the house. 

Anyway, no breaks next week. A great chapter… that’ s what the people are asking for! Long live One Piece! 

Mishima, Ma mort est mon chef-d’œuvre

Mishima est l’un des plus grands auteurs du XXe siècle. Un monument de la littérature et mon écrivain préféré. Le peu que je connaissais de sa vie, je l’avais appris dans ses écrits : Confession d’un masque [roman autobiographique] et Les amours interdites[une fiction dans laquelle Mishima semble avoir retranscrit un mode de vie qui était le sien]… Et aussi, je dois honteusement l’avouer, sur sa page Wikipédia. 

C’est ainsi que, alors que je flânais dans ma librairie fétiche à la recherche d’une lecture pour fêter le dé-confinement, je suis tombé sur le roman graphique de Weber et Li-An, Mishima—Ma mort est mon chef-d’œuvre.Une bande dessinée en noir et blanc retraçant la vie du célèbre homme de lettres. Je venais de trouver le Graal ! Il me le fallait ! Je l’ai donc tout de suite acheté. 

40 minutes m’ont suffi pour dévorer les 247 pages du livre. J’ai redécouvert l’artiste, j’ai redécouvert son œuvre. Humaniste comme je suis, je me suis étonné d’apprécier, encore et toujours, cette figure que je pensais patriotique, mais qui n’était qu’un fanatique nationaliste. Un passéiste idéalisant les temps du glorieux Empire nippon, vomissant sur la modernité de son pays et vouant une fascination malsaine à la mort. 

Le film annonciateur de la fin de Mishima

Malgré tout, mon cœur et mon âme n’ont pas su rejeter ces écrits… Ce personnage pathétique, car c’est ce qu’il était, à travers les multiples masques de sa vie a rendu ses livres plus précieux à mes yeux. 

Découvrir ces différentes facettes ne m’a pas fait épouser ses aspirations et convictions nationalistes. Elles me débectent ! Mais elles m’ont fait comprendre qu’en tout homme pouvaient coexister le sublime et le détestable. Mishima, c’est l’histoire d’une personne qui a passé sa vie à vivre des rôles. 

Mishima—Ma mort est mon chef-d’œuvre de Weber et Li-An, édition Vent d’Ouest. 

Mishima, my death is my masterpiece…

Mishima is one of the greatest authors of the 20th century. A monument to literature and my favorite writer. The little I knew of his life I learned it from his Confession of a Mask [an autobiographical novel] and Forbidden Love [a fiction in which Mishima seems to have transcribed a way of life that was his]… And also, I must shamefully admit, from his Wikipedia page. 

So, while I was wandering through my favourite bookstore looking for something to read in celebration of the reopening, I came across Weber and Li-An’s graphic novel, Mishima—My Death is My Masterpiece. A black-and-white comic depicting the life of the famous man of letters. I had just found the grail! I needed it! So I bought it right away. 

Forty minutes was all I needed to devour the 247 pages of the book. I rediscovered the artist, I rediscovered his work. Humanist as I am, I was astonished to appreciate, again and again, this figure that I thought was patriotic, but who was only a nationalist fanatic. A pastist idealizing the times of the glorious Japanese Empire, vomiting on the modernity of his country and devoting an unhealthy fascination to death. 

Movie foreshadowing the end of Mishima

In spite of everything, my heart and soul could not reject these writings… This pathetic character, because that’s what he was, through the multiple masks of his life made his books more precious to me. 

Discovering these different facets did not make me espouse his nationalist aspirations and convictions. They are disgusting to me! But they made me understand that in every man can coexist the sublime and the despicable. Mishima is the story of a person who has spent his life living in characters. 

Mishima—My Death is my masterpiece by Weber and Li-An, West Wind edition.

The Promised Neverland Tome 13 Edition Kaze

Oyez, oyez ! Le confinement est fini ! Et les mangas reportés peuvent sortir ! Ce qui est le cas du tome 13 de The Promised Neverland, disponible dans toutes les bonnes librairies de France et de Navarre. L’occasion de faire un petit récapitulatif du tome 12. 

The Promise Neverland tome 12 Edition Kaze

Deux ans se sont presque écoulés depuis la grande évasion. La promesse faite à Phil par nos héros fugitifs disant qu’ils viendraient les secourir dans deux ans maximum, arrive presque à terme. Mais ce temps passé ne l’a pas été en vain. 

Après les évènements de Goldy Pont, et en attendant le coup de fil de Minerva, Emma, Ray et ses compagnons se sont mis en quête de trouver le Temple et l’eau dorée qui leur permettraient d’atteindre les sept murs. Afin de renégocier une promesse. 

Manque de pot pour eux, leur liste d’ennemis s’est agrandie puisque maintenant il leur faut aussi faire attention au clan Ratri, cette petite clique d’humains qui cherchent à maintenir le pacte fait avec les démons. Le chef de ce joyeux groupe, Peter Ratri a chargé son chien de garde Andrew de se débarrasser de toute cette marmaille. Une mission que ce dernier va se faire une joie de mener à bien ! 

Alors, quand nos petits génies reviennent au repaire annoncer qu’ils avaient enfin trouvé ce qu’ils cherchaient, il fallait bien que notre ami Dédé le fou de la gâchette vienne leur mettre des bâtons dans les roues. L’attaque est sanglante et meurtrière, mais la grande majorité des enfants parvient quand même à s’extirper de ce danger. Ils doivent fuir et se cacher. Pour qu’ils puissent le faire, les deux seuls adultes du groupe Yugo et Lucas, décident de rester pour, au mieux, éliminer la menace, au pire, ralentir les ennemis. 

Que va-t-il donc leur arriver ? Vont-ils parvenir à rejoindre les enfants ? Que va-t-il arriver aux enfants maintenant et vont-ils, enfin, recevoir de l’aide de Minerva ? Tant de questions qui ne trouveront de réponses que dans ce tome 13 qui vient de sortir. 

The Promised Neverland Tome 13 aux Edition Kaze

[PS en ce dur moment de reprise, n’hésitez pas à acheter vos mangas dans les librairies spécialisées. C’est du gagnant-gagnant]. 

One Piece Tome 94 Edition Glénat

Confinement oblige, toutes les sorties manga ont été repoussées… oui toutes ! One Piece ne faisant pas exception ! Néanmoins, tout vient à point à qui sait attendre et le Saint Graal est enfin arrivé ! Le tome 94 est sorti et nous avons droit à une superbe jaquette* mettant en scène Luffy, le vieux Hyogoro, Chopper, O-Kiku, Raizo, Momonosuke, O-Tama et les deux Yonko que sont Kaido et Big Mom… ainsi qu’un étrange personnage vert, tenant un sabre et dont le visage est caché par son chapeau de paille. Mais qui peut-il bien être ? 

Avec le tome 93, on finissait sur une scène tragique. Celle de Yasui venant de se faire exécuter par Orochi après avoir réussi à sauver les plans de Kinemon. Un acte héroïque qui s’est déroulé sous les yeux de sa fille Toko, de Zoro et des Mugiwara. Mon petit doigt me dit qu’il risque d’y avoir de l’agitation dans la place. Pendant ce temps, de l’autre côté de l’ile, dans la prison d’Udon, Luffy et Hyogoro allaient reprendre le Sumo-Inferno de Queen au moment où une invitée surprise s’apprêtait à faire son entrée : Big Mom ! Ce tome 94 risque d’être bien mouvementé.  

One Piece Tome 94, aux éditions Glénat actuellement disponibles en librairie. 

(PS En ce dur moment de reprise, n’hésitez pas à acheter vos mangas dans les librairies spécialisées. C’est du gagnant-gagnant []. 

*Petit bonus pour ceux qui sont curieux et qui ne le savaient pas encore : Oda reproduit à chaque fois l’image de la jaquette sur la couverture du manga… en y ajoutant tout le temps des modifications. À vous de découvrir celles du Tome 94.

One Piece chap 980 : Une musique qui frappe fort ! Review Fr.

Lien: One Piece chap 980 : Une musique qui frappe fort !  

Et un Elephant Gun pour corriger tout ce beau monde !

Dans la cour du château de Kaido, Luffy est fou de rage ! « Comment ces soldats peuvent-ils jouer avec de la nourriture quand le peuple de Wano meurt de faim ! Qu’à cela ne tienne, il va le leur faire regretter  ! » Se faisant, il corrige les hommes qui l’avait irrité, créant un esclandre qui le fait repérer auprès de Queen et Apoo et qui fait dire à Kid que ce capitaine est inconscient. C’est à ce moment-là que Zoro décide de faire son entrée. 

Tel capitaine, tel bras droit!

Et quelle entrée !!! Découpage d’immeuble à la Roronoa ! Si notre bretteur est dans un premier temps énervé de l’attitude de Luffy, très rapidement il se range de son côté en entendant les raisons de cet incident !

De qui parle Queen ?

Queen profite de cette scène pour tenter de se débarrasser d’un des Tobiroppo en proposant le poste en question à celui qui capturerait les deux fauteurs de trouble. La fuite de nos héros est compromise, car, en plus des gifters, Apoo se lance, lui aussi, à leur trousse. Et le moins que l’on puisse dire est que son pouvoir est une énigme totale pour les deux mugiwaras qui se retrouvent à devoir encaisser des coups dont ils ignorent la provenance. 

Luffy et Zoro ne comprennent pas ces attaques !

C’est à ce moment que, surgissant de la foule, Kid s’élance fou de rage (lui qui critiquait Luffy et Zoro pour ce même comportement !) sur le traitre qui est à l’origine de tous les malheurs de son équipage. Et, d’une surpuissante attaque, la « Punk Gibson », il écrase Apoo surprit par cette apparition soudaine ! 

La vengeance de Kid !

Un chapitre plein d’entrain et de testostérone. Très agréable à lire ! Trop rapidement lu ! Tout se déroule en une seule scène, en un seul lieu : la cour du château de Kaido. Et les comportements des personnages sont on ne peut plus attendus… Mais cela marche ! Et, malgré des attitudes prévisibles, nous avons pu voir en action les pouvoirs de Apoo. Des pouvoirs terriblement efficaces. De plus, une intéressante information nous est divulguée : Queen souhaite se débarrasser d’un des Tobiroppo ! Pour quelle raison ? Se doute-t-il de la présence d’un traitre ? Nous le saurons dans les prochaines semaines à venir. 

Pas de chapitre One Piece la semaine prochaine.